UA-64061973-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2014

La citation du jour

[A un assassin]

Si tu avais contemplé le visage de la victime,

Réfléchi, tu te serais souvenu de ta mère dans la chambre à gaz,

Tu te serais délivré de la sagesse du fusil

Et tu aurais changé d’avis : Ce n’est pas ainsi que l’on recouvre son identité !

Mahmoud Darwich, Etat de siège, Actes Sud/Sindbad 2004

 

19/07/2014

La citation du jour

Vous, qui vous tenez sur les seuils, entrez

Et prenez avec nous le café arabe.

Vous pourriez vous sentir des humains, comme nous.

Vous, qui vous tenez sur les seuils,

Sortez de nos matins

Et nous serons rassurés d’être comme vous,

Des humains !

 

Mahmoud Darwich, Etat de siège, Actes Sud/Sindbad 2004

 

18/07/2014

La citation du jour

« Quarante ans, c’est le temps qu’il faut à un homme pour atteindre cet âge charnière entre la jeunesse et l’âge mûr. C’est celui que la machine judiciaire a mis pour tenter de te détruire, de casser cette rage irréductible, cette détermination à vouloir refuser la loi qui protège les infâmes, celle qui autorise des hommes à entasser d’autres hommes dans des trains de misère pour les envoyer ensuite au fond des mines, puis dans des trains de détresse qui les conduisent à l’horreur. Cette rage-là me semblera toujours infiniment respectable, bouleversante et tragique.

Une morale. »

Michèle Lesbre, Victor Dojlida, une vie dans l’ombre, Sabine Wespieser, 2013

 

13/07/2014

La citation du jour

« Mais il y avait quelque chose qui nous unissait et c’était que nous étions tous une saloperie de merde pour les Français. Des Espagnols de merde, dit Miguel. Des négros de merde. Voilà ce que nous étions. Des faces blanches et des faces noires, ça ne faisait aucune différence pour les patrons, les serveurs, les commerçants. Enfin, pas pour tous, mais pour la plupart d’entre eux. Nous, nous étions partants pour des boulots qu’eux méprisaient, comme c’est le cas maintenant pour ceux qui viennent de l’étranger vivre dans la merde, de la même façon que nous le faisions à l’époque. »

Alfons Cervera, Tant de larmes ont coulé depuis, La Contre Allée 2014

 

12/07/2014

La citation du jour

« Peut-on dire que nous étions des émigrés volontaires ?

Pas tout-à-fait. Nous ne pouvions pas rentrer. Le dégoût nous aurait tués, le dégoût de notre propre indignité et des ignominies commises autour de nous. L’air du troisième Reich était, pour certains poumons, irrespirable. Dans notre patrie, la mort par asphyxie nous guettait. C’était une bonne raison, une raison véritablement impérative, de nous en tenir éloignés ! »

Klaus Mann, Le Tournant, Solin 1984, Actes Sud 2008

 

11/07/2014

La citation du jour

« Beau gâchis n’est-ce pas que ces passeports rouges, bleus, verts, bordeaux croupissant au fond des poches de ces jeans déchirés ?  Ah, si j’en avais possédé un pareil, moi, je l’aurai soigné, dorloté, serré très fort contre mon cœur, je l’aurai caché dans un endroit inaccessible aux envieux et aux voleurs, je l’aurais cousu à même ma chair, en plein milieu de ma poitrine pour n’avoir qu’à déboutonner ma chemise et l’exhiber au passage des frontières ! Que venaient-ils chercher dans notre misère, ces étrangers ? Que nous voulaient-ils, eux dont la liberté d’aller et de venir nous narguait ? Moi, j’aurais volontiers échangé mon sort contre celui du plus minable d’entre eux. Et pouvoir partir. Partir et oublier. Loin de ce soleil rongeur, de l’indolence et du désœuvrement, de la corruption et de la crasse, de la lâcheté et de la fourberie qui sont ici notre lot. »

 

Mahi Binebine, Cannibales, Fayard 1999

06/07/2014

La citation du jour

« Le passé se guérit par l’intensité du présent »

Driss Chraïbi, Mort au Canada, Denoël 1975

 

05/07/2014

La citation du jour

« Autour des jarres s’inscrit ma ronde mystique

Quand les mortels contournent un angle arabique,

Les orants devant Dieu, certes, courbent le front

Lors que j’ai choisi moi d’adorer le flacon ! »

Al-Walid b. Tazîd b. ‘Abd al-Malik

 

Muhammad al-Nawâji, La joie du vin. L’Arène du cheval bai, Phébus, 2006

 

04/07/2014

La citation du jour

« Le vin parfois est bu par des gens qui,

Tout bien pesé, ne sont pas faits pour lui. »

Abû Nuwâs

 

Muhammad al-Nawâji, La joie du vin. L’Arène du cheval bai, Phébus, 2006

 

29/06/2014

La citation du jour

« Habitant de ce monde, ami de l’éphémère »

Abü l-‘Atâhiya, Poèmes de vie et de mort, Sindbad-Actes Sud