UA-64061973-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2014

La citation du jour

« (…) Parmi les tout premiers résistants, parmi ceux qui ont sauvé l’honneur du pays asservi au milieu de la lâcheté générale, il n’y avait pas que des gaullistes, mais aussi ces groupes composés de Juifs de Pologne ou d’Europe centrale, d’antifascistes italiens, de républicains espagnols, d’Arméniens  réfugiés, rescapés du génocide (comme le fut Manouchian, le héros sacrifié de l’Affiche rouge). Des immigrés. Et que ceux-là, au fond, étaient la France, alors même que la plupart des Français de souche se soumettaient à l’occupant.

J’ai su cela, très tôt. Et c’est sans doute de cela que je tiens cette méfiance radicale envers ceux dont la conception du monde se ramène au culte des racines. « La terre de ment pas », en ces années-là, c’était un slogan de Vichy. La liberté, elle, n’avait pas de patrie. »

Guy Scarpetta, Guido, Gallimard, 2014

Les commentaires sont fermés.