UA-64061973-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2014

La citation du jour

« En vérité, le ghetto, c’est dans la tête, dans l’esprit. Ce qui est nouveau pour nous, c’est de regarder notre banlieue de loin, de très loin même. Du coup, on voit les choses différemment. Revenir chez soi après avoir traversé, à pied, la moitié de la France et témoigner, dire qu’il y a des gens formidables, différents de nous qui nous ont accueillis, des gens qui ont soif de la même justice que nous, effarés de découvrir nos conditions de vie et solidaires de notre cause, ce sont des moments inoubliables. Le simple fait de dire que nous ne sommes pas seuls, et qu’il y a d’autres femmes et d’autres hommes, de toutes origines, qui souffrent et espèrent comme nous, était en soi un aveu. Le fait de parcourir quelques étapes de la Marche et de repasser par les Minguettes m’a fait toucher du doigt ce qu’est le ghetto mental dans lequel on nous a enfermés. C’est une sorte d’instantané de lucidité à l’état pur dont je me souviens comme si c’était hier. »

 

Toumi Djaidja, La Marche pour l’Egalité. Une histoire dans l’Histoire. Entretiens avec Adil Jazouli. Editions de l’Aube 2013

Les commentaires sont fermés.